Lu en numérique

Je viens de lire cet article de @clowtilde faisant état de son expérience de la lecture-écriture numérique qui a passé, comme par hasard, par l’expérience Twitter : « Sur mon rapport à la littérature numérique »

J’étais déjà hyper motivée pour passer mes vacances à lire-écrire numérique, mais là, je suis stimulée au possible par cette lecture qui résonne considérablement en moi. Comme impression d’être double, tant je me retrouve derrière ces mots écrits à la première personne.

Et puis, je vous jure que je n’avais pas remarqué d’abord qu’elle me citait. Mais c’est normal, finalement, qu’on se cite l’une l’autre car je crois que @Clowtilde fait partie de ces happy few que l’on rencontre sur le net, vous, lecteurs, vous savez que vous avez votre propre liste intime de ces lecteurs-écriveurs avec qui vous causez-tweetez-bloguez. Si ça c’est pas de l’humanisme numérique, qu’on m’explique…

Et puis, il y a une autre personne dont je veux parler, c’est la magnifique Amélie, personne exceptionnelle que j’ai eu la chance de rencontrer et de connaître via @KnlPop and co. Nous devons #vasescommuniquer bientôt, je suis très impatiente de la recevoir sur un de mes espaces numériques (ce sera sur « Trois semaines à vivre »). Je @vasescommuniquerai aussi avec une autre personne qui compte beaucoup pour moi mais j’attends qu’elle fasse son coming out 😉

Et toi, lecteur de hasard, qu’attends-tu pour ouvrir ton blog, ton compte twitter, ton abonnement à Publie.net ?

***

Mise à jour quelques minutes plus tard

Mmm…je viens de prendre un coup de vieux, « en fait » à admirer les deux blogs de @clowtilde – l’autre est sur wordpress : clowtilde

Il faut que je réfléchisse à tout cela.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

ceci est un aveu

Finalement, ai créé celui-ci, et oublié celui ci-dessous, c’est mieux.

ce n’est pas le premier blog d’écriture mais c’est celui que je montre Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Twitter, abbaye de Twélème ?

C’est @Hugoline2 qui a eu cette géniale idée de diapo pour la comparaison de Twitter à Thélème. Merci à elle, je crois que nous nous sommes bien amusées !
Encore une fois, ce réseau social m’a permis de partager et de créer, quel bonheur l’autopublication !
Et merci et encore bravo à @Hugoline2 !
Publié dans Uncategorized | Tagué | Laisser un commentaire

Ironie (2)

Un des tout premiers billets de ce blog, Ironie, tentait une espèce de résilience par l’écriture d’un moment douloureux lors d’un colloque.

Et voici qu’une fois encore je sors froissée, chiffonnée.

Lire la suite

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

Nouveau concept : slides muets

Ben voilà, j’avais longuement préparé un diapo sur le travail de mes élèves sur Twitter. Mais faute d’une maîtrise rigoureuse du temps de parole de chacun, je n’ai pas eu la parole. Alors voici mes slides (spéciale dédicace à @mapav8) mais muets. Pour toute précision, m’adresser un commentaire 😉

 

Publié dans Uncategorized | 4 commentaires

Partageons le numérique

A la fin tu es las de ce monde ancien

Cette semaine, j’ai eu l’occasion à deux reprises de partager cette joie qui m’anime de publier numérique. Voici un petit résumé de tout ce que j’ai pu dire et essayer de dire.

Pourquoi faire publier les élèves, les faire se publier ? D’abord parce que nous vivons une révolution passionnante de nos « pratiques lettrées » comme dit Milad Doueihi, une révolution due aux nouveautés techniques dans l’informatique qui transforment nos pratiques sociales d’accès et de production de la culture, dans tous les sens, et surtout de façon horizontale. Tous producteurs de contenus, nous voici donc au moment du Sacre de l’amateur (1). Ainsi, sur Wikipédia, on peut lire que les connaissances qui y sont exposées sont « vérifiables, pertinentes et neutres ». C’est à nous, adultes, professeurs,  parents,   d’accompagner nos élèves dans cette démarche de lecture(s) nouvelle(s).

Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

De quoi le follower est-il le nom ?

Suivre ou ne pas suivre @nadine__morano ?

Tout a commencé en octobre lorsqu’à l’issue d’une animation où j’ai présenté mon compte Twitter, un des auditeurs est venu vers moi et m’a dit, sur un ton entendu, qu’il avait bien remarqué que j’étais abonnée (avec mon compte Twitter @drmlj) à @FHollande. Je suis restée bête de surprise tant pour moi il n’y avait pas collusion entre mes abonnements et mes choix politiques. Suivre le compte d’une personne politique, est-ce indiquer que l’on est d’accord avec ses idées ? Suivre quelqu’un, en général, qu’est-ce que cela veut dire ?

Cette question est particulièrement intéressante en ce qu’elle interroge les nouvelles formes de sociabilité créées par les usages sur les réseaux sociaux. C’est une question qui n’est pas nouvelle, et récurrente avec les « amis » que l’on a sur Facebook, où avoir plus d’une centaine d’amis commence à avoir un certain sens (quand on pense que Montaigne avec un ami, unus, primus,  the ami !), à amener certaines questions sur les « intentions » du locuteur qu’est la personne qui a un profil Facebook. Avoir mille amis sur Facebook, c’est montrer que l’on est populaire, influent, à défaut d’amical ? Plutôt les deux. Bien sûr, les relations humaines sont faites d’émotions et de sentiments : on « apprécie » quelqu’un, ses textes, on « aime » regarder son profil et lire ses textes. Alors la question sonne creux. Mais elle sonne. Et c’est cette interrogation soulevée grâce à l’affichage du nombre d’amis/ followers qui intéresse la prof de français que je suis. Enfin on s’interroge sur cette fichue situation d’énonciation qu’on s’évertue à expliquer, et dont on cherche sans cesse de montrer qu’elle est essentielle, existentielle !

Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Tagué , | 7 commentaires