Lecture du dimanche


Acheté cet après-midi chez le bouquiniste La composition et le style de G. Grente (1938 soit la dixième édition) pour 3 euros. Cherchant plus amples renseignements sur ce livre, je vois dans google qu’il existe une édition de 2010, ce qui m’étonne grandement, vu la tournure désuète de la méthode, et découvre cet article de Martine Jey, « L’écriture de fiction : un objet introuvable dans l’école de la République ? », disponible en PDF, où j’apprends que la « rédaction » consistait à l’origine en la rédaction des notes prises lors d’un cours magistral.

Quelques citations du livre de Grente :

C’est afin d’épargner aux jeunes gens le regret d’une expérience tardive que nous avons publié cet ouvrage, après l’avoir professé.

Une citation de Quintilien qui tendrait à ruiner mes efforts personnels :

Ce n’est pas en écrivant vite, disait déjà Quintilien, qu’on apprend à bien écrire ; mais en écrivant bien, on apprend à écrire vite.

La question se porte aussi sur la possibilité que chaque élève puisse écrire :

Puisqu’il est important de bien écrire, les élèves doivent s’y appliquer. Mais tous y peuvent-ils parvenir ? Le style est évidemment un don.

Quant à la lecture, s’il faut lire, il ne faut pas vouloir tout lire…

Il ne faut pas non plus se croire ami de la lecture parce qu’on a l’appétit des journaux.

Pour mieux nous convaincre, l’auteur cite ces vers de faits divers :

Un homme s’est jeté du cinquième, rue Berthe,

Il laisse quatre enfants et sa fenêtre ouverte !

Effectivement, exemple très convaincant !

Je passe sur les « meilleurs livres » à lire, on imagine aisément quels ils doivent être.

Je préfère relever cette phrase, qu’il faudrait tellement redire :

Il faut … lire les textes et non des résumés ou des analyses.

Bien sûr, lors de sa lecture, il faut prendre des notes :

On recueillera les détails d’érudition, les traits historiques, les anecdotes ou le smots caractéristiques qui pourront servir, soit par allusion spirituelle ou application agréable, soit pour illustrer un développement.

Je crois lire du latin en français. C’est tout le style de nos Latins dans cette phrase.

Quintilien, Les institutions oratoires,

Livre 1, texte et traduction du site Itinera electronica.

(Je passe plusieurs pages)

A propos des sentiments , qui doivent être sincères :

Si l’âme frémit de joie ou d’enthousiasme, de tristesse ou de frayeur, elle trouvera d’elle-même les tours et les mots qui exprimeront le mieux sa passion.

Me reviennent en mémoire tous les exercices donnés aux élèves de 2nde pour leur apprendre à « varier les registres »… J’arrête là (car le livre qui doit venir d’une cave ne sent pas très bon). Je ne suis pas sûre de savoir davantage comment apprendre à écrire désormais. Je crois que ce qui compte, comme toujours, c’est de leur donner cette envie, en tâchant d’effacer le souvenir de douleurs anciennes, en renouvelant le plaisir de la découverte, l’illusion de la maîtrise (retrouver les exclamations admiratives et combien menteuses de l’adulte se penchant sur les mots écrits par ces élèves qui furent en CP). Enfin, c’est ainsi que je les imagine. Finalement, je leur apprends quoi, à mes élèves ?

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Lecture du dimanche

  1. ALiCe__M dit :

    C’est rassurant de savoir qu’il y a des profs comme toi.

  2. fultrix dit :

    Pour leur donner leur style (à chacun le sien, reflet de sa personnalité), peut-être pourriez-vous proposer une lecture publique en classe, ou chacun lirait le texte du voisin en essayant d’y mettre le ton, l’emphase nécessaire puis il y aurait un dialogue sur ce qui plait, ou non et ce qui pourrait être améliorer, sans oublier les grosses fautes de style de certains auteurs classiques …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s