…volveretur.


Au moment où la révolution gronde dans Rome et que la rumeur de la colère enfle et parvient jusqu’au palais, on décide de mettre Galba sur un brancard pour l’évacuer, et celui-ci roule lamentablement hors de sa litière…

Voilà ce que raconte Tacite dans le livre des Histoires sur lequel j’ai planché lors de l’agrégation interne de Lettres Classiques de 2003.

C’est un mot que j’aime tourner et retourner dans ma bouche dans les moments où je me sens rouler par terre inopinément. Je suis arrivée à ce métier par hasard : des lettres classiques parce que ma prof. me l’avait dit, prof. parce qu’il faut bien faire quelque chose.

J’ai rapidement découvert, quand j’étais surveillante, le bonheur d’être au contact de la jeunesse (même si, à l’époque, la jeunesse qui me séparait des élèves se comptait presque en mois plutôt qu’en décades). J’ai tout aussi rapidement découvert que prétendre enseigner le latin (et plus tard le grec) relevait du défi le plus grand et le plus présomptueux de toute ma vie 😉

Donc, pendant des jours, des mois, des années, j’ai imaginé des procédés, des discours, des torsions, des projets, des sourires aussi, et même des ventes de gâteaux, pour parvenir à non seulement avoir deux groupes de latinistes mais aussi un groupe d’hellénistes (c’était dans mon collège, avant). J’ai fermé les oreilles aux blagues, sourires, condescendances et autres remarques blessantes, nocives et parfois nuisibles, et vu et apprécié les encouragements et les soutiens, parce que enseigner le grec et le latin à Mantes, c’est un devoir en plus d’être une vocation. Un devoir, de professeur (garantir à eux l’accès à la beauté), de femme (et là, il y a du travail), d’être humain. Il faudra revenir dans un autre billet sur tout cela.

Et puis, une chose en amenant une autre, je me suis mise à utiliser une télé, un video-projecteur, une salle multimédia, un TNI… et je me suis mise à tweeter, à faire twitter…je me suis surtout mise à écrire (ici et là), à lire et relire, réfléchir découvrir. Je me suis acheté une tablette (avant j’avais un acheté un smartphone et un magnifique ordi tout blanc), bref, je suis hypra connectée, moi madame…

Alors, quand je me rends compte qu’après avoir passé douze (treize ?) ans à essayer de convaincre et persuader que le latin et le grec ne sont pas des langues poussiéreuses imbues d’elles-mêmes mais quelque chose d’existentiel (oui, existentiel), quand je m’en rends compte et qu’en même temps je me rends compte que le combat se double à présent de celui qui concerne ce que je suis en train de faire (écrire en numérique), quand je m’en compte, eh bien, …

Mise à jour une heure plus tard :

…eh bien, quand je m’en rends compte, j’ai l’impression de rouler mon rocher plus haut, plus fort que Sisyphe son rocher…

Et tout cela me donne envie d’écrire encore et encore. Pour continuer à dérouler les fils.

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour …volveretur.

  1. Ping : blogs de profs by Numérique ( était Tice ) - Pearltrees

  2. Ecrire est pour nous tel le petit caillou jeté dans la flaque d’eau pour un jeune enfant : c’est une projection de soi autant qu’un reflet. Une joie autant qu’un sourire. Un jeu d’esprit autant qu’une affaire sérieuse. Car des ondes sur l’eau naissent des échos démultiplicateurs.

    J’adore ce que tu fais.

  3. Corine dit :

    Bon …dernier petit message…ça fait …allez osons…20 ans que j’enseigne le latin, que je traduis toujours le grec, que je continue à chercher ( quoi ?…) les secrets de la littérature médiévale ou hugolienne,ça dépend des recherches…et bien j’ai PLAISIR à enseigner, ils ont souvent PLAISIR à apprendre quoiqu’on dise, quoiqu’on entende…j’ai plaisir à lire, à écrire, à partager et…à utiliser les nouvelles technologies. Merci Delphine, c’est vraiment bien chez vous, je reviendrai vite …! j’oubliais l’essentiel: continuez à dérouler les fils et à écrire… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s